Présidentielle française: Valls s'engage à défendre le bilan de François Hollande

Le Premier ministre français a affirmé vendredi vouloir défendre le bilan de François Hollande, qui a annoncé jeudi soir se retirer de la course présidentielle. Manuel Valls se profile comme un probable candidat à l'investiture du PS pour l'élection présidentielle du printemps prochain.
02 déc. 2016, 14:21
/ Màj. le 18 janv. 2017 à 20:03
Manuel Valls a aussi promis de poursuivre l'action du gouvernement.

Manuel Valls s'est engagé vendredi à poursuivre l'action du gouvernement et à défendre le bilan de François Hollande, qui a renoncé la veille à briguer un second mandat présidentiel. Le Premier ministre français est considéré comme un probable candidat à l'investiture du PS pour l'élection présidentielle du printemps prochain.

En déplacement à Nancy, Manuel Valls a rendu hommage au chef de l'Etat sortant. Il lui a dit son "respect", son "affection" et la "fierté" d'avoir travaillé à ses côtés en tant que ministre de l'Intérieur, puis à Matignon. "La décision du président est celle d'un homme d'Etat", a-t-il déclaré dans un discours.

"François Hollande a toujours privilégié le rassemblement". "Nous devons défendre le bilan, nous devons défendre cette action et je le ferai, comme je le fais inlassablement dans les fonctions qui ont été les miennes depuis 2012", a aussi déclaré Manuel Valls.

Intervention de Manuel Valls à 01:08:

 

Celui qui affirmait le week-end dernier être "prêt" à en découdre dévoilera peut-être ses intentions samedi à Paris. Il prononcera alors le discours de clôture du meeting de la Belle alliance populaire, organisatrice de la primaire censée désigner le représentant du PS et de petits partis affiliés pour la présidentielle de 2017.