oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
15.02.2013, 17:33 - Monde
Actualisé le 15.02.13, 17:33

Papauté: la date du Conclave pourrait être avancée

Les cardinaux pourraient être réunis en conclave plus tôt que prévu.
Crédit: KEYSTONE

Le nouveau pape pourrait être élu plus tôt que le prévoient les règles. Étant donné que nombre de cardinaux seront présents à Rome dès le 28 février, il est probable qu'ils entrent en conclave dès le dimanche 10 mars. Ce qui laisserait plus de temps au nouveau pape pour se préparer aux Fêtes de Pâques.

La réunion du Conclave qui doit élire le futur pape pourrait être avancée, ont indiqué vendredi des sources vaticanes à l'agence spécialisée I.Media. L'objectif est de permettre au successeur de Benoît XVI de bien se préparer aux fêtes de Pâques.

Après la renonciation de Benoît XVI le 28 février à sa charge, les 117 cardinaux électeurs devront se réunir pour lui élire un successeur. Si les règles fixées en 1996 par Jean Paul II placent l'ouverture du Conclave entre le 15 et le 20 mars, la proximité des fêtes de Pâques et l'anticipation avec laquelle Benoît XVI a annoncé son retrait pourraient pousser les cardinaux à avancer cette date, selon ces sources.

La Constitution apostolique "Universi dominici gregis" stipule en effet qu'à partir du moment où le Siège apostolique est légitimement vacant, "les cardinaux électeurs présents doivent attendre les absents pendant quinze jours pleins".

Pour autant, ce texte précise que si des "doutes" surgissent sur les prescriptions contenues dans la Constitution apostolique ou sur la façon de les mettre en oeuvre, "tout pouvoir d'émettre un jugement en ce domaine appartient au collège des cardinaux". Ils peuvent "en interpréter les points douteux" - à l'exception de l'acte de l'élection - à condition "que la majorité des cardinaux réunis s'accorde sur la même opinion".

Prêt pour la Saint-Joseph

Le 28 février, une grande partie des cardinaux seront déjà à Rome pour une dernière audience avec Benoît XVI. Quelques heures plus tard, dès la vacance du siège, ils peuvent ainsi s'entendre pour avancer l'ouverture du conclave.

Une entrée en conclave autour du dimanche 10 mars permettrait, dans le cas d'une élection sur trois ou quatre jours, que le nouveau pape inaugure son pontificat le 19 mars lors de la seule fête solennelle du temps de Carême: celle de saint Joseph, patron de l'Eglise universelle.

Cela permettrait ensuite au nouveau pape de se préparer au marathon des célébrations de la Semaine sainte et aux cardinaux du monde entier de rentrer dans leur diocèse pour cette occasion. Il est possible que le pape Benoît XVI lui-même, très organisé et prévoyant, et soucieux d'une transition ordonnée, ait pensé à ce calendrier, en annonçant sa démission le 28 février.

Source: ATS



Articles



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free





 




Agenda

Annuaire de liens

Cinéma

Concours


Inforoute

iPad

iPhone

Réseaux sociaux

Sondages