oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
21.06.2014, 16:45 - Vaud
Actualisé le 21.06.14, 17:51

Un avion s'abîme dans le lac de Neuchâtel: un robot avec radar envoyé sur site

Les recherches sont en cours avec les gendarmes de la police cantonale Vaudoise et de la brigade du lac de la gendarmerie Vaudoise. Ils sont épaulés par la gendarmerie fribourgeoise.
Crédit: KEYSTONE
L'appareil a coulé au large de Cudrefin (VD) par quelque 100 mètres de profondeur.
Crédit: Capture d'écran Google Earth.

Un petit avion s'est abîmé samedi matin dans le lac de Neuchâtel. L'appareil a coulé au large de Cudrefin (VD). Les recherches sont en cours. Vers 16 heures, un robot équipé d'un radar a quitté Cudrefin pour se rendre sur site.

Un avion s'est abîmé samedi vers 09 heures dans le lac de Neuchâtel. L'appareil aurait coulé au large de Cudrefin (VD), selon plusieurs témoignages concordants. Les recherches sont en cours, a indiqué la police cantonale vaudoise, qui tente de confirmer cette disparition auprès des aérodromes de la région. Pour l'instant sans succès.

"A ce stade, nous n'avons pas encore de confirmation", indique la porte-parole Olivia Cutruzzolà. Un premier témoin faisait état d'un petit avion effectuant des acrobaties et ayant piqué du nez dans le lac, et d'autres témoignages sont venus s'y ajouter.

"Aucune trace d'hydrocarbures n'a pour l'heure été détectée. Les recherches se focalisent à trois kilomètres au large, par une profondeur de 100 mètres rendant toute plongée impossible", relève encore Mme Cutruzzolà.

Les plongeurs ne pouvant atteindre ces profondeurs, deux robots sous-marins, un de la gendarmerie vaudoise et un de la gendarmerie genevoise équipé d'un sonar ont été engagés.

Avec l'aide d'un robot muni d'un radar

"Les brigades du lac vaudoise et neuchâteloise sont à pied d'oeuvre. Et à cet instant même, un robot subaquatique de la brigade genevoise quitte Cudrefin", détaille l'attachée de presse de la police vaudoise jointe par téléphone. "Ce robot muni d'un radar, en plus d'un sonar, peut descendre jusqu'à 2-300 mètres, ce qui permettra, nous l'espérons, de repérer l'épave."

"Plusieurs témoignages concordants nous incitent à croire qu'il y a effectivement eu un appareil qui a plongé dans le lac. Mais nous n'avons pour l'heure aucune information sur le type d'avion, sur ses passagers ni sur l'aérodrome duquel il aurait pu décoller. Nous mettons tout en oeuvre pour atteindre notre principal objectif qui est désormais de localiser l'épave."

"La suite des opérations sera communiquée dans la soirée", conclut la porte-parole Olivia Cutruzzolà.

Par N.C./S.A.S./ATS



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free







Agenda

Annuaire de liens

Cinéma

Concours

E-paper

Inforoute

iPad

iPhone

Réseaux sociaux

Sondages