Réservé aux abonnés

Mina Hamada, l'hospitalité de la couleur

La galerie Speerstra présente pour la première fois en Suisse une vingtaine de peintures de l’artiste, qui déjoue les codes du street art en coloriste hors pair.
02 déc. 2021, 11:57 / Màj. le 02 déc. 2021 à 11:57
Née en Lousiane, Mina Hamada a grandi au Japon. En 2009, elle s'installe à Barcelone, travaillant sur toile aussi bien que sur des peintures murales à grande échelle..

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois