Réservé aux abonnés

Nyon: le giratoire de la Gravette plie sous les poids lourds

Moins de trois ans après sa mise en service, le rond-point d’entrée à Nyon depuis l’autoroute présente déjà d’importantes ondulations de son revêtement. Des travaux de réparation seront nécessaires, si possible l’été prochain.
05 déc. 2018, 12:24 / Màj. le 04 déc. 2018 à 17:32
En venant de la route de la Gravette pour monter sur la route Blanche (comme le véhicule clair à gauche), on sent particulièrement bien les ondulations de la chaussée.

Pour le giratoire de la Gravette, les entrepreneurs devront repasser. Le revêtement de cette infrastructure routière est en effet déjà tout plissé. Le constat est clair, mais les causes le sont un peu moins. Les concepteurs savaient que ce rond-point, avec ses 25 000 à 30 000 véhicules par jour serait très sollicité. Mais cela n’a pas suffi à éviter une détérioration excessive en moins de trois ans d’utilisation.

«Nous sommes actuellement en négociation avec l&rs...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois