Réservé aux abonnés

Sécurité routière et mobilité douce: une soirée mitigée au Conseil communal

Deux préavis concernant la sécurisation de la route de Trélex et le prolongement d’un chemin venant de Chéserex au bas du village ont donné lieu à un virulent débat. Le premier a été accepté. Le second passera à l’Asse.
22 juin 2020, 19:23 / Màj. le 22 juin 2020 à 19:23
La route de Trélex à Gingins sera dotée de modérateurs de vitesse sous forme de rétrécissements de la chaussée et d'un passage pour piétons.

«Nous avons tous un avis divergent sur la façon de procéder, même si nous sommes tous favorables à la sécurisation de nos routes.» Le constat dressé par le conseiller communal Michel Zryd résume bien le ton de la soirée de mercredi dernier. Deux préavis traitaient de sécurité routière et de mobilité douce. Le premier consistait en un crédit de 78 700 francs pour l’implantation de modérateurs et de traversées piétonnes sur la route de Trélex. L...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an