200 vols Lufthansa annulés mardi

Le chaos est attendu ce mardi dans les aéroports de Berlin et de Francfort en raison d'une grève du personnel navigant de Lufthansa. Sur son site internet, Swiss indique qu'elle regarde s'il lui est possible d'augmenter ses capacités à destination de l'Allemagne.
06 août 2015, 10:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa03376661 Passengers crowd in a waiting hall of the Frankfurt International airport and try to reschedule their flights in Frankfurt/Main, Germany, 31 August 2012. The Ufo union, representing thousands of Lufthansa flight attendants and cabin crew personnel, had called for a strike between 05:00 and 13:00 hrs on 31 August. Flight attendants working for the German airline went on strike 31 August at the country's largest airport in a dispute over pay and working conditions.  EPA/FRANK RUMPENHORST

Le personnel navigant commercial de la compagnie aérienne allemande Lufthansa se met à nouveau en grève mardi matin. Centrée sur les aéroports de Berlin et de Francfort, elle provoquera de très importantes perturbations.

La compagnie allemande a déjà annoncé sur son site internet l'annulation de quelque 200 vols, dont quatre allers-retours Francfort-Zurich et deux rotations Francfort-Genève. Les vols de Swiss, filiale de Lufthansa, sont en revanche maintenus. Sur son site internet, Swiss indique qu'elle regarde s'il lui est possible d'augmenter ses capacités à destination de l'Allemagne.

Le mouvement de grève devait débuter à 5 heures à l'aéroport de Tegel, à Berlin, ou elle durera jusqu'à 13 heures, a annoncé UFO. La grève touche également à Francfort, troisième aéroport en Europe, de 6 heures jusqu'à 14 heures. Le trafic sera cependant encore perturbé durant le reste de la journée. Les passagers des vols Lufthansa doivent être informés par courriel ou par sms des perturbations attendues.

Représentant le personnel navigant commercial, l'organisation syndicale entend par cette grève appuyer des revendications salariales. Elle rejette en outre fermement le recours à du personnel de cabine intérimaire dans des appareils de la Lufthansa.

Un premier mouvement avait déjà touché la compagnie vendredi avec un arrêt de travail à l'aéroport de Francfort de huit heures mais UFO a décidé cette fois-ci d'élargir le mouvement à l'aéroport de Berlin-Tegel, l'un des deux de la capitale allemande. Des centaines de vols avaient été annulés vendredi dont une dizaine d'allers-retours vers la Suisse.

La grève a été décidée après l'échec de négociations avec la direction sur les salaires et les conditions de travail. En avril, le syndicat avait exigé une hausse des salaires de 5% sur 15 mois et rétroactive à partir du 1er janvier, pour rattraper trois ans de stagnation. Le syndicat rejette également fermement le recours à du personnel de cabine intérimaire dans des appareils de la Lufthansa.

Selon le responsable du personnel du trafic passagers de Lufthansa, Peter Gerber, Lufthansa a proposé une hausse des rémunérations d'"environ 3,5%". UFO revendique l'adhésion d'environ deux tiers des quelque 18.000 hôtesses et stewards de la compagnie aérienne allemande.