2013 septième année la plus chaude depuis 1850

L'Organisation météorologique mondiale affirme que 2013 est jusqu'ici la septième année la plus chaude depuis 1850. Des records de chaleur ont été relevés notamment en Australie.
07 août 2015, 12:01
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
L'été astronomique durera 93 jours, 15 heures et 40 minutes.

L'année 2013 est jusqu'ici la septième année la plus chaude depuis le début des relevés en 1850, a affirmé mercredi à Genève l'Organisation météorologique mondiale (OMM). De nombreux événements climatiques extrêmes ont été observés dans le monde.

Les neuf premiers mois de l'année ont été caractérisés par une température moyenne à la surface des terres et des océans supérieure d'environ 0,48 degré à la normale calculée pour la période 1961-1990. Elle se situe à égalité avec 2003 au septième rang des années les plus chaudes.

La période de janvier à septembre 2013 a été plus chaude que la période correspondante de 2011 et de 2012, où le phénomène La Nina avait provoqué un refroidissement. Des records de chaleur ont été relevés notamment en Australie, avec l'été le plus chaud (décembre-février) jamais observé.

Conséquences tragiques aux Philippines

Le niveau moyen de la mer a atteint un nouveau record. Ce niveau s'est élevé à un rythme moyen de 3,2 millimètres par an, proche du rythme d'environ 3 mm par an observé pendant la décennie 2001-2010 et le double de celui enregistré au XXe siècle (1,6 mm par an).

"Même si l'on ne peut pas attribuer directement les cyclones tropicaux au changement climatique, l'élévation du niveau de la mer rend les populations côtières plus vulnérables aux ondes de tempête, ce qui a eu des conséquences tragiques aux Philippines", a affirmé le secrétaire général de l'OMM Michel Jarraud en présentant le rapport sur l'état du climat en 2013.