500 personnes assistent aux obsèques d'un britannique anonyme

Harold Jellicoe Percival ne sera pas parti dans l'indifférence générale. Grâce à un appel sur internet, de nombreuses personnes ont assisté à l'enterrement de l'ancien militaire.
07 août 2015, 12:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
funeral_fb

Quelque 500 personnes ont assisté lundi aux obsèques en Angleterre d'un vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, à la suite d'un appel relayé sur internet afin de lui donner des funérailles appropriées. Il était mort isolé en maison de retraite.

Harold Jellicoe Percival dit "Coe", ancien membre de la Royal Air Force, est décédé en octobre à l'âge de 99 ans. Cet homme, qui ne s'était jamais marié, n'avait pas d'enfant et pas de famille proche connue.

Ce qui avait conduit la maison de retraite où il est mort à passer une annonce dans le journal local pour inciter le public à venir lui rendre hommage, qui a ensuite largement circulé sur internet. Quelque 500 personnes avaient répondu à l'appel lundi dans la ville côtière de Lytham St. Annes, dans le nord-ouest de l'Angleterre.

Le crématorium ne pouvant accueillir que 100 personnes, 400 autres parmi lesquelles des vétérans en uniforme et des enfants brandissant le drapeau britannique se sont rassemblées dehors, sous la pluie et en silence.

Bombes sur la Ruhr

Harold Jellicoe Percival avait participé à l'organisation des raids aériens "Dambusters" menés en mai 1943 destinés à détruire, avec des bombes rebondissantes, les barrages de la vallée de la Ruhr, coeur industriel de l'Allemagne nazie.

Le vétéran était aussi un parent éloigné de Spencer Perceval, Premier ministre de 1809 à 1812 et seul chef de gouvernement britannique à avoir été assassiné.

Ce Londonien d'origine a habité et travaillé en Australie après la guerre et passé les dernières années de sa vie dans la maison de retraite de Lytham St Annes.

La cérémonie a commencé à 12h00, alors que dans tout le Royaume-Uni était observé un temps de silence pour marquer la date anniversaire de l'armistice de la Première guerre mondiale.

Précédent en février

Il y avait eu un précédent en février lorsque 200 personnes s'étaient rendues à l'enterrement de James McConnell, un ancien de la Marine royale britannique décédé à l'âge de 70 ans. Le Pasteur responsable de ses obsèques avait passé un appel sur Facebook.

Vidéo de la BBC: