Réservé aux abonnés

97% des femmes victimes d’excision

25 avr. 2016, 23:32
/ Màj. le 26 avr. 2016 à 00:01

Les mutilations génitales féminines ne diminuent pas en Guinée, malgré un recul dans le monde, déplore un rapport de l’ONU publié hier à Genève. Et selon l’Unicef, 97% des femmes âgées de 15 à 49 ans ont subi de telles pratiques ou une excision.

Cette situation s’est «généralisée dans chaque région» du pays, a déploré le haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Zeid Ra’ad al-Hussein. Ces dernières années, les mutilations ont été imposées à des filles toujours plus jeunes. Au total, 69% des femmes de 20 à 24 ans ont été excisées avant l’âge de 10 ans. Malgré l’interdiction depuis 2010 des...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois