Réservé aux abonnés

Aberdeen frappée de plein fouet par la chute des prix du pétrole

La cité écossaise a longtemps bénéficié de la manne issue de l’or noir. Mais la page se tourne. On parle désormais du démantèlement de certaines installations.
20 oct. 2015, 00:08
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa03161669 A handout photo dated 10 March 2010 and made available on the flickr Internet website of Total E&P UK on 27 March 2012 shows an aerial view of the 'Elgin' offshore drilling platform in the North Sea off the coast of Scotland. Media reports state that Oil company Total said 27 March it was taking 'all possible measures' to bring a gas leak from the drilling platform under control. Earlier on 27 March, the authorities set up a sea-and-air exclusion zone around the Elgin platform, some 240 kilometres from the city of Aberdeen on the east coast of Scotland, in northern Britain. More than 230 workers have been evacuated from the platform already on 25 March 2012.  HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES GROSSBRITANNIEN BOHRINSEL ELGIN GASLECK

A Aberdeen, le pétrole est une longue histoire pleine de hauts et de bas. La ville du nord de l’Ecosse est au creux de la vague et serre les dents en priant pour une remontée des cours de l’or noir tout en se préparant à la mort programmée de ses champs pétroliers. «La situation est critique: 65 000 emplois sur 440 000 dans l’industrie et les sous-traitants ont été supprimés. Tout Aberdeen est touché et le pire est à venir. Pour certaines compagnies, 2016 est un trou noir», prédit sombrement Jake Molloy, responsable du syndicat RMT des travailleurs offshore.

Selon RMT, 12 ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois