Airbags défectueux: 7,8 millions de véhicules américains concernés par un rappel géant

7,8 millions de véhicules américains, équipés avec des airbags japonais, sont concernés par une mise en garde de l'agence américaine de la sécurité routière. La plupart des constructeurs sont concernés.
07 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Des risques d'explosion ou de départs de feu sont possibles.

L'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA) a étendu mercredi son alerte à 7,8 millions de véhicules équipés d'airbags défectueux, fabriqués par l'équipementier japonais Takata, et demandé leur rappel par les constructeurs concernés.

Dans un communiqué, la NHTSA demande à des propriétaires de 7,8 millions de véhicules des années 2000 à 2007, dont des marques haut de gamme comme Lexus et BMW, de les faire inspecter le plus tôt possible. Lundi, la mise en garde portait sur 4,74 millions de véhicules.

Cette alerte, très rare, presse ceux qui habitent des régions comme la Floride (sud-est), Porto-Rico, l'île de Guam, les îles vierges, Hawaï, de faire réparer leurs voitures, précise l'agence. Ces Etats sont privilégiés dans un premier temps en raison de leur forte humidité ambiante qui peut contribuer à aggraver le problème.

La plupart des grands constructeurs automobiles sont concernés: Toyota (877'000 véhicules), Honda (5,05 millions), Nissan (694'626), Mazda (64'872), BMW (627'615) et General Motors (nombre indéterminé), Chrysler (371'309), Ford (58'669), Mitsubishi (11'985) et Subaru (17'516). L'agence leur demande de procéder aux rappels des véhicules affectés.

Pour une raison technique non encore identifiée, ces airbags peuvent ne pas fonctionner normalement et entraîner une explosion ou un départ de feu, selon des documents transmis individuellement à la NHTSA par les groupes automobiles.

Ce problème est à l'origine de plusieurs accidents qui ont entraîné des enquêtes de l'agence et des plaintes contre certains constructeurs, dont Honda aux Etats-Unis.