Allemagne: démission d'une ministre proche de Merkel pour plagiat

La ministre allemande de l'Education, Annette Schavan, a démissionné samedi. Elle a été mise en cause pour plagiat de sa thèse de doctorat.
07 août 2015, 10:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa03575012 German Chancellor Angela Merkel (R) and German Education and Research Minister Annette Schavan give a statement to the media to announce Schavan's resignation, at the chancellery in Berlin, Germany, 09 February 2013. Germany's embattled Education and Science Minister Annette Schavan resigned 09 February over a plagiarism scandal, dealing an election-year blow to Angela Merkel's government. A university panel 07 February found the Christian Democratic Union (CDU) minister guilty of 'deliberate deception' for using foreign text passages without proper citation in her 33-year-old thesis. Chancellor Merkel in the joint news conference with Schavan said she had accepted her resignation 'with a heavy heart' and praised the minister's achievements in her 17-year political career.  EPA/MICHAEL KAPPELER

La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé samedi la démission d'Annette Schavan, sa ministre de l'Education et une proche amie. Elle a été mise en cause pour plagiat de sa thèse de doctorat.

"Annette Schavan m'a présenté sa démission et je l'ai acceptée, le coeur lourd", a déclaré Mme Merkel lors d'un point de presse avec la ministre démissionnaire à Berlin.

Annette Schavan s'est vu retirer mardi son doctorat acquis en 1980. La commission de l'Université de Düsseldorf a affirmé qu'elle s'était livrée "systématiquement et intentionnellement" au plagiat dans des passages entiers de sa thèse. Mme Schavan était une proche alliée de Mme Merkel.