Allemagne: deux policiers suspendus pour avoir fait le salut hitlérien

Deux policiers ont été suspendus en Land de Bavière suite à des soupçons de propos hostiles aux migrants et un salut hitlérien à Rosenheim, jeudi. Un agent de sécurité aurait également été de la partie.
02 sept. 2018, 20:12
/ Màj. le 02 sept. 2018 à 20:17
La ministre de la Justice allemande, Katarina Barley, a déclaré qu'elle ne permettrait pas à l'extrême droite de s'infiltrer dans la société.

La police du Land de Bavière a annoncé ce week-end avoir suspendu deux de ses agents soupçonnés d'avoir fait le salut hitlérien. C'est un délit en Allemagne.

La police indique que, d'après un témoin, les deux policiers auraient tenu des propos hostiles aux migrants et fait le salut hitlérien dans une brasserie de la ville de Rosenheim, jeudi. Une troisième personne, décrite comme un agent de sécurité dans le communiqué de la police, était également de la partie et a fait elle aussi le salut hitlérien.

La classe politique allemande réclame des mesures face à la montée de l'hostilité envers les migrants et réfugiés. Les récents événements de Chemnitz, où des extrémistes de droite manifestent depuis la mort voici une semaine d'un Allemand poignardé par des migrants, illustre le climat de tension actuel.

La fuite concernant le mandat d'arrêt visant l'un des deux suspects de ce meurtre, dont l'information a été communiquée au groupe anti-Islam Pegida, laisse penser à certains que des responsables de la justice du Land de Saxe, où se trouve Chemnitz, ont des sympathies pour l'extrême droite.

"Nous ne permettrons pas que l'extrême droite infiltre notre société", déclare dimanche la ministre de la Justice allemande, Katarina Barley, dans les colonnes de Bild am Sonntag. La ministre demande aux autorités de Saxe d'enquêter sur les organisations d'extrême droite.