Allemagne: plus de 1000 policiers contre les néo-nazis de Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Des descentes policières ont été opérées simultanément dans les clubs et appartements néo-nazis de Rhénanie-Westphalie en Allemagne. Saisie d'armes, de disques durs et d'affiches.
06 août 2015, 10:53
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La police a investi 146 locaux où elle a saisi des armes, des disques durs, et des affiches électorales du Parti national-démocrate (NPD), qualifié par le renseignement allemand de raciste, antisémite, et inspiré par l'idéologie national-socialiste d'Adolf Hitler.

Près d'un millier de policiers de l'Etat de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le plus peuplé d'Allemagne, ont mené jeudi des descentes contre des clubs et des appartements de militants néo-nazis. Cette opération a été lancée après l'interdiction de trois organisations.

La police a investi 146 locaux où elle a saisi des armes, des disques durs, et des affiches électorales du Parti national-démocrate (NPD), qualifié par le renseignement allemand de raciste, antisémite, et inspiré par l'idéologie national-socialiste d'Adolf Hitler.

"(Les objets saisis) montrent les liens étroits au sein de la scène d'extrême-droite", a déclaré Ralf Jäger, ministre de l'Intérieur de l'Etat ouest-allemand, faisant allusion aux groupes violents dits "Kameradschaften".

Aucun militant n'a été arrêté, mais Ralf Jäger a précisé que l'opération pourrait favoriser l'interdiction éventuelle du NPD, qui est représenté au sein des parlements de deux Etats.