Amende de 500 euros pour qui mange un sandwich dans le centre de Rome

Comme pour d'autres grandes villes italiennes, les sandwiches ne seront dorénavant plus autorisés dans le centre de Rome jusqu'au 31 décembre.
06 août 2015, 14:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Savourer un sandwich devant ce tableau devrait coûter cher.

La municipalité de Rome a pris une ordonnance, entrée en vigueur mardi, prévoyant une amende jusqu'à 500 euros pour les personnes qui mangent un sandwich dans le centre historique de la ville, rapporte la presse. L'interdiction sera valable jusqu'au 31 décembre.

"Il est interdit de bivouaquer ou de faire des abris de fortune et de s'arrêter pour manger ou boire, de manière à ce que les zones ayant une valeur historique et architecturale particulière soit utilisées exclusivement comme lieu d'où l'on peut jouir d'un panorama", indique le texte. Celui-ci précise que des amendes de 25 à 500 euros sont prévues en cas d'infraction.
 
Des ordonnances similaires ont été prises dans plusieurs autres villes italiennes, comme Venise, Florence ou Bologne, où elles sont également appliquées uniquement dans le centre historique, près des sites les plus connus.