Angleterre: il mange des frites et finit bourré

Un Britannique de 34 ans devient subitement bourré à chaque fois qu'il mange des frites. Un cas exceptionnel, mais qui s'explique.
07 août 2015, 15:10
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Un détenu d'une prison de Liège a refusé de se comparaitre devant la justice mercredi, parce qu'il ne voulait pas manquer le jour des frites servies les mercredis dans sa prison.

Manger des frites et finir bourré, est-ce possible? Oui, à en croire l'histoire du Britannique, Nick Hess, qui devient rapidement saoul dès qu'il avale des frites. 

Son cas a suscité la curiosité au pays des "Fish and Ships". Sa situation lui a même valu des forts soupçons d'alcoolisme de la part de sa femme et une arrestation pour conduite en état d'ivresse. 

L'équivalent de 7 verres de whisky

Nick Hess, ne comprenant pas ses ivresses subites, décide de se rendre à l'hôpital pour résoudre l'énigme. Les médecins lui découvrent une maladie rare, le "syndrome d'auto-brasserie". Une maladie qui provoque une augmentation d'un taux d'alcoolémie après avoir mangé un repas riche en glucides. Son taux d'alcool devient alors équivalent à la consommation de sept verres de Whisky! Ce phénomène se produit à cause de la levure, présente dans certains aliments; elle fermente dans l'estomac de Nick et transforme les sucres en éthanol. 

Nick a donc dû dire adieu aux frites et suivre un régime faible en glucides. Il n'est "plus ivre que deux ou trois fois par mois", a-t-il confié à la BBC.

Cette maladie rare, bien que connue depuis les années 70, divise encore la communauté scientifique.