Argentine: six ex-militaires accusés de crimes contre l'humanité écopent de la perpétuité

Jugés pour crimes contre l'humanité durant la dictature de 1976 à 1983, six ex-militaires ont été condamnés de la prison à perpétuité en Argentine.
06 août 2015, 14:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
En Argentine, le peuple assiste avec une très grande attention les peines attribuées aux six ex-militaires coupables de crimes contre l'humanité durant la dictature.

Six anciens militaires argentins ont été condamnés lundi à la prison à perpétuité à Mar del Plata, à 400 km au sud de Buenos Aires. Ils étaient jugé pour crimes contre l'humanité durant la dictature (1976-1983).

Il s'agit de l'ex général Alfredo Manuel Arrillaga, les ex-colonels Leandro Edgar Marquiegui, Eduardo Jorge Blanco et Jorge Luis Toccalino, et deux officiers supérieurs de la Marine Ernesto Alejandro Agustoni et José Carmen Beccio, a précisé le centre d'information judiciaire (CIJ) sur son site.

Six autres militaires ont été condamnés à des peines allant de 25 à cinq ans de prison. Deux ont été acquittés. Leur procès a porté sur des crimes commis à l'encontre de 85 personnes dans plusieurs commissariats et un centre clandestin de détention. La répression en Argentine a fait 30'000 morts ou disparus, selon les organisations de défense des droits de l'Homme.