Attaque de Nice: un deuil national de trois jours décrété

Vendredi, le Premier ministre français Manuel Valls a annoncé le décret d'un deuil national du 16 au 18 juillet en France pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Nice survenu jeudi soir.
15 juil. 2016, 11:11
/ Màj. le 15 juil. 2016 à 19:29
"Les drapeaux seront mis en berne sur nos édifices publics dès aujourd'hui", a affirmé Manuel Valls.

Un deuil national a été décrété pour les 16, 17 et 18 juillet en hommage aux victimes de l'attaque à Nice jeudi soir, a annoncé vendredi Manuel Valls. Cet attentat a fait au moins 84 morts et plusieurs dizaines de blessés.

"Le président de la République a décidé un deuil national, déclaré pour les 16, 17 et 18 juillet en hommage aux victimes", a dit le Premier ministre à la presse, à l'issue d'un conseil de défense à l'Elysée.

"Les drapeaux seront mis en berne sur nos édifices publics dès aujourd'hui", a-t-il ajouté.