Attentat de Nice: 50 personnes entre la vie et la mort

Une cinquantaine de personnes sont encore entre la vie et la mort au lendemain de l'attentat de Nice, a annoncé vendredi François Hollande qui s'est rendu sur place. L'attentat a fait au moins 84 morts. Parmi les victimes figurent "beaucoup d'étrangers" et "beaucoup d'enfants", a précisé le président français.
15 juil. 2016, 15:47
/ Màj. le 15 juil. 2016 à 19:24
Parmi les victimes figurent "beaucoup d'étrangers" et "beaucoup d'enfants", a précisé le président français.

 

"Au moment où je m'exprime, 84 personnes sont mortes et il y a une cinquantaine de personnes qui sont encore en urgence absolue", a dit le président français lors d'une déclaration à la préfecture des Alpes-Maritimes.

 

 

"Parmi ces victimes, il y a des Français, il y a aussi beaucoup d'étrangers venus (...) de tous les continents et il y a beaucoup d'enfants, de jeunes enfants qui étaient venus pour assister à un feu d'artifice en famille", a-t-il poursuivi.

Ces victimes "ont été frappées à mort pour simplement satisfaire la cruauté d'un individu et peut-être d'un groupe", a ajouté François Hollande. L'attaque a été perpétrée par un homme au volant d'un poids lourd qui a lancé son véhicule sur la foule massée sur la promenade des Anglais pour les festivités du 14-juillet.