Attentat de Nice: perquisition à Nice au domicile du chauffeur du camion

Le chauffeur qui a foncé sur la foule à Nice a été formellement identifié. Une perquisition a eu lieu à son domicile. En milieu de journée, une petite explosion a pu être entendue pendant ces opérations.
15 juil. 2016, 07:43
/ Màj. le 15 juil. 2016 à 19:24
Une "grenade inopérante" a été retrouvée dans le camion ainsi que "des armes longues factices".

 

Une perquisition a eu lieu vendredi au domicile supposé du chauffeur du camion qui a tué au moins 84 personnes jeudi soir à Nice. Ses voisins le décrivent comme un homme "solitaire" et "silencieux".

Le trentenaire, né en Tunisie, n'avait pas l'apparence d'une personne religieuse et était souvent en short, selon un habitant du petit immeuble de quatre étages à Nice, cible de la perquisition.

La voisine du chauffeur a indiqué à l'AFP lui avoir parlé une seule fois, lorsque l'individu avait coupé le mauvais compteur électrique. A l'étage supérieur, une famille nombreuse a souligné que le jeune homme ne retournait jamais leurs salutations. Au rez-de-chaussée, une autre locataire a indiqué qu'elle s'en méfiait car il s'agissait d'un "bel homme qui fixait trop ses deux filles" avec insistance.

Camion suspect

La perquisition a débuté vendredi vers 09h30 en présence de membres de la police d'élite lourdement armés. En fin de matinée, des membres de la police technique et scientifique étaient toujours présents dans l'appartement supposé du jeune homme. Le petit immeuble est situé dans un quartier populaire de l'est de Nice.

En milieu de journée, les forces de l'ordre ont barré la rue. Elles semblaient fouiller notamment avec un chien, à une centaine de mètres de l'immeuble, un petit camion aux deux portes arrière grandes ouvertes. Une petite explosion a pu être entendue pendant ces opérations, ont constaté des journalistes de l'AFP sur place.