Attentat de Nice: quelques heures avant l'attaque, le tueur s'est photographié au milieu de la foule

De nouveaux éléments sont révélés sur le tueur et les heures qui ont précédé l'attaque. Celui-ci a envoyé à sa famille une photo de lui dans la foule à Nice, affirmant fêter le 14 juillet avec des amis. Il s'est par ailleurs photographié au volant du camion et félicité dans un sms d'avoir un pistolet.
17 juil. 2016, 17:00
/ Màj. le 17 juil. 2016 à 17:07
Mohamed Lahouaiej Bouhlel a envoyé à sa famille une photo de lui au milieu de la foule à Nice.

 

Quelques heures seulement avant le massacre, Mohamed Lahouaiej Bouhlel a envoyé à sa famille une photo de lui au milieu de la foule à Nice, sur laquelle il semble "très heureux", a dit dimanche à Reuters son frère. Il a aussi téléphoné à ses proches.

Le Tunisien de 31 ans a appelé ses proches dans l'après-midi ce jour-là. "Il a dit qu'il était à Nice avec ses amis européens pour célébrer la fête nationale", a dit Jabeur. Sur la photo, il apparaît "très heureux et content, il riait". Reuters n'a pas pu voir cette photographie que Jabeur n'a pas souhaité partager.

Le tueur a envoyé un SMS sur une fourniture d'armes

Peu avant l'attentat de Nice, son auteur, a envoyé un SMS "se félicitant de s'être procuré un pistolet 7.65 et évoquant la fourniture d'autres armes", ont affirmé dimanche des sources proches du dossier. Les enquêteurs cherchent à "identifier l'ensemble des destinataires" de ces messages.

Le chauffeur-livreur de 31 ans, qui s'est servi d'un poids lourd pour son attaque, s'est en effet "également pris en photo au volant du camion entre le 11 et le 14 juillet" avant de l'envoyer par SMS, selon les mêmes sources.