Attentats à Copenhague: la police arrête un cinquième suspect

Un homme, soupçonné de complicité dans les attentats de Copenhague en février, a été arrêté. Il s'agit de la cinquième arrestation en lien avec le drame.
07 août 2015, 15:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Emergency services gather outside a venue after shots were fired where an event titled "Art, blasphemy and the freedom of expression" was being held in Copenhagen, Saturday, Feb. 14, 2015. Danish media say several shots have been fired at a cafe in Copenhagen where a meeting about freedom of speech was being held, organized by Swedish artist Lars Vilks, who has faced numerous threats for caricaturing the Prophet Muhammad in 2007. (AP Photo/Polfoto, Janus Engel) DENMARK OUT

La police danoise a annoncé vendredi l'arrestation d'un cinquième homme, soupçonné de complicité dans les attentats de Copenhague mi-février. La veille déjà, un quatrième homme a été arrêté. Ces deux individus devraient être déférés ce vendredi devant un juge.

L'homme est "soupçonné de complicité dans les actions de l'assaillant les 14 et 15 février", ont annoncé les forces de l'ordre dans un communiqué. "Comme jeudi, la police a fait plusieurs perquisitions en lien avec cette arrestation", ont-elles précisé.

Trois hommes sont déjà en détention, deux depuis le 16 février et le troisième depuis le 27 février. Ils ont été inculpés pour complicité avec l'auteur des attentats, Omar El-Hussein, un Danois de 22 ans d'origine palestinienne.

Le 14 février, lourdement armé, ce dernier avait ouvert le feu sur un centre culturel de Copenhague où se déroulait un débat sur la liberté d'expression, tuant une personne, avant de prendre la fuite. Dans la nuit, il avait abattu un homme qui montait la garde devant la synagogue de Copenhague où était célébrée une bar-mizvah, avant d'être lui-même tué à l'aube lors d'un échange de tirs avec la police.