Au moins 37 morts après un déluge sur Pékin

Des pluies torrentielles ont fait au moins 37 morts au total et semé le chaos à Pékin, ont rapporté dimanche les médias chinois. Ils ont évoqué le pire déluge en 60 ans sur la ville. De nombreuses rues ont été inondées et les transports perturbés.
06 août 2015, 10:27
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Un chauffeur de taxi abandonne son véhicule. Les rues sont de véritables rivières.

Pékin se noie ce week-end. Trente sept personnes sont mortes au total et la ville est ravagée, ont rapporté dimanche les médias chinois. Ils ont évoqué le pire déluge en 60 ans sur la ville. De nombreuses rues ont été inondées et les transports perturbés.

La tempête a débuté samedi après-midi et s'est poursuivie jusque durant la nuit. L'eau a recouvert plusieurs avenues et s'est déversée en torrents dans des passages souterrains.
 
Les autorités municipales de la capitale chinoise ont fait état d'au moins 37 tués, dont 25 noyés, six victimes de l'effondrement de leur domicile, cinq électrocutés, et un frappé par la foudre.
 
Dans le faubourg de Tongzhou, deux personnes ont été tuées par l'effondrement d'une toiture tandis qu'une troisième a été frappée par l'éclair, a rapporté l'agence de presse Chine nouvelle.
 
Mise en garde lancée
 
Plus de 500 vols ont été annulés à l'aéroport international de Pékin, où 80 000 passagers se sont retrouvés bloqués.
 
Le métro a continué de fonctionner à peu près normalement, si ce n'est qu'il a été submergé par un flot de passagers confrontés à l'impossibilité d'utiliser leurs voitures, les autobus ou les taxis.
 
La capitale chinoise a reçu en moyenne environ 170 millimètres de pluie, a également précisé Chine nouvelle. Un quartier du district de Fangshan dans l'ouest de Pékin en a même reçu 460 mm.
 
La municipalité a fait savoir sur son site internet qu'elle s'employait à remettre les choses en ordre, tout en invitant les habitants à se préparer à de nouvelles intempéries.