Réservé aux abonnés

Belfast reste encore et toujours otage de la violence

La capitale a été le théâtre de nouveaux affrontements. Conjectures autour d'une bombe artisanale.
07 août 2015, 11:34
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7223961.jpg

Les émeutes de juillet renvoient annuellement Belfast à ses vieux démons. Les débordements de ces dernières nuits ne dérogent pas à la règle. Ils ont d'ores et déjà fait une quarantaine de blessés dans les rangs policiers et conduit à l'arrestation d'une cinquantaine de manifestants. Des procédures accélérées ont été mises en place par les autorités afin de juger au plus vite les fauteurs de troubles et empêcher une escalade.

Malgré les appels au calme, cagoules, canons à eau, cocktails molotov, pierres et bouteilles s'adonnaient hier encore à un ballet enflammé. Attisant les conjectures sur ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois