Belgique: une baleine en plastique réalisée avec 5 tonnes de déchets venus des océans

A Bruges, en Belgique, une immense baleine composée d’objets en plastique récupérés dans les océans surgit d’un canal pour interpeller les passants.
05 juil. 2018, 16:57
/ Màj. le 05 juil. 2018 à 16:57
En plein coeur de Bruges, une curieuse baleine rappelle aux passants que les villes sont aussi responsables de la pollution des océans.

On estime que chaque minute 80 à 120 tonnes de déchets finissent en mer, selon le site Encyclopédie de l'environnement. Une grande partie de ces déchets sont des matières plastiques. Un constat plus qu’alarmant. Pour sensibiliser la population à ce désastre écologique, le studio de design américain Studio KCA a conçu une baleine de 11,5m pour 5 tonnes. Le mastodonte, exposé à Bruges jusqu’au 16 septembre, est composé uniquement d’objets en plastique qui ont terminé leur course dans les océans.

Dans le Pacifique nord se trouve un vortex de déchets connu sous le nom de "soupe plastique" ou encore "septième continent". Une partie de ses déchets finissent par s'échouer sur des plages qui n'ont plus rien de paradisiaques.

Avec l’aide de volontaires du Hawaii Wildlife Fund et de la Surfrider Foundation, StudioKCA a écumé les plages de Hawaï afin d’y récupérer les déchets, relate le site de la Triennale de Bruges qui accueille l'événement.

 

 

Intitulée Skyscraper (the Bruges Whale), l'oeuvre de Jason Klimoski et Lesley Chang, les fondateurs du studio, est ainsi réalisée avec des bidons, des paniers ou encore des bouteilles qui à l'origine se trouvaient dans nos foyers, dans nos villes. Une façon de démontrer à quel point chacun de nous participe à la pollution des océans (photos Studio KCA).

"Il y a plus de plastique dans l’océan que de baleines, donc une opportunité comme celle-ci de montrer les différents types de plastiques et leur quantité dans l’océan est très importante", explique Jason Klimoski. 

 

 

 

 

 

par Nicole Cajeux