Réservé aux abonnés

Berlin neutralise un réseau salafiste

Après une vaste descente de police, hier, la plus grosse organisation salafiste du pays a été dissoute. Elle est soupçonnée d’avoir encouragé 140 Allemands à partir en Syrie ou en Irak.
15 nov. 2016, 23:55
/ Màj. le 16 nov. 2016 à 00:01
epaselect epa05631903 Police officers stand in front of the Al-Taqwa Mosque during a search in Hamburg, Germany, 15 November 2016. Several police officers took part in an anti-terrorism raid against suspected supporters of the Islamic State (IS or ISIS) militant group. Authorities held raids against Islamist networks in ten German states.  EPA/CHRISTIAN CHARISIUS epaselect GERMANY POLICE ANTI TERROR

Fini les «street dawa» dans les rues de Cologne, Berlin ou Hambourg. Ces distributions gratuites d’exemplaires du Coran, suivies d’une discussion ouverte et d’une invitation (dawa) à découvrir l’islam lors d’un séminaire de l’organisation de la Vraie Religion (alias Lies! Stiftung), n’auront plus lieu. Hier, le ministre fédéral de l’Intérieur allemand Thomas de Maizière a ordonné la dissolution de ce réseau fort de plusieurs centaines de personnes.

Dès l’aube, la police a perquisitionné près de 200 maisons et appartements des membres de l’organisation. Dans une ferme près de Cologne, un entrepô...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois