Beyrouth: le nitrate d’ammonium, engrais explosif depuis toujours

Les deux explosions qui ont soufflé la capitale libanaise auraient été provoquées par du nitrate d’ammonium. Cette substance traîne derrière elle une longue liste d’accidents industriels.
05 août 2020, 11:53
/ Màj. le 05 août 2020 à 14:55
Les dégâts provoqués par les explosions s'étendent à la moitié de la capitale.

Le 4 août, la ville de Beyrouth a été dévastée par deux explosions spectaculaires près de son port. Selon le gouvernement libanais, un stock de 2750 tonnes de nitrates d’ammonium serait responsable de la catastrophe. Ce n’est pourtant pas la première fois que ce produit fait parler de lui.

 

 

par Virginie Maret