Birmanie: le parti d'Aung San Suu Kyi définitivement approuvé

Les autorités birmanes approuvent définitivement la Ligue nationale pour la démocratie (LND)de Aung San Suu Kyi.
04 août 2015, 00:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
aung_san_suu_kyi

La Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti de l'opposante birmane Aung San Suu Kyi, a été définitivement approuvé jeudi par les autorités du pays, au terme d'une longue procédure. Elle pourra ainsi se présenter aux législatives partielles du 1er avril.

La LND «a été autorisée comme parti politique en vertu de la loi», a indiqué un responsable gouvernemental, une information peu après confirmée par le porte-parole du parti, Nyan Win. «Maintenant, nous avons une chance de participer officiellement au processus démocratique», s'est réjoui ce dernier.

Aung San Suu Kyi a passé la majorité de son temps privée de liberté depuis 1990. Mais son rapport avec le pouvoir a beaucoup changé après les élections de novembre 2010 et sa libération, une semaine plus tard. Le gouvernement birman, qui a succédé à la junte en mars, a entamé un dialogue avec elle.

Enthousiasme

La figure de proue de l'opposition birmane avait déjà indiqué récemment qu'elle se présenterait, pour la première fois de sa vie, aux élections du 1er avril.

Jeudi, lors d'une interview avec la télévision britannique BBC, la lauréate du prix Nobel de la paix a exprimé un certain enthousiasme sur les réformes en cours. «Je pense qu'il y aura des élections pleinement démocratiques de mon vivant, mais je ne sais pas combien de temps je vais vivre», a déclaré l'opposante, âgée de 66 ans.

Interrogée sur le fait qu'elle pourrait personnellement briguer la fonction suprême, l'opposante a répondu: «je ne suis même pas sûre que c'est quelque chose que j'aimerais faire».