"Black Friday": les Américains ont moins dépensé

Les consommateurs ont moins dépensé que l'an dernier dans les magasins pendant le "Black Friday" aux Etats-Unis.
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa04506728 Shoppers pass a store offering Black Friday sales on Oxford Street in London, Britain, 28 November 2014. Police have been called to various supermarkets across Britain after chaos broke out during 'Black Friday' late night shopping. Black Friday has become one of Britain's biggest shopping days of the year.  EPA/ANDY RAIN

Les Américains ont moins dépensé que l'an dernier dans les magasins lors du "Black Friday". Le long week-end de Thanksgiving donne traditionnellement le coup d'envoi de la période des fêtes aux Etats-Unis, du fait de promotions lancées en avance et d'achats en ligne.

Les consommateurs ont dépensé en moyenne 380,95 dollars (367,5 francs) dans les magasins pendant le week-end prolongé qui a débuté jeudi, soit 6,4% de moins que les achats de l'an dernier qui avaient totalisé 407,02 dollars en moyenne, a estimé dimanche soir la National Retail Federation.

Le président de l'organisation, Matthew Shay, a évoqué dans le communiqué une évolution tendancielle du shopping, tant pour les consommateurs que pour les détaillants, qui est appelée à durer.

Ainsi le "Black Friday", le lendemain de Thanksgiving où les Américains se ruent traditionnellement dans les magasins, perd-il de son importance au fil des ans du fait du commerce en ligne mais aussi de l'ouverture de plus en plus de magasins dès le jeudi de Thanksgiving, jour férié aux Etats-Unis. Nombre d'entre eux ont en outre lancé des promotions sans attendre ce week-end de fête.

Le cabinet d'analyse comScore estime que les ventes en ligne ont augmenté de 32% à 766 millions de dollars jeudi et de 26% à 1,2 milliard vendredi pour le "Black Friday".

Vêtements de qualité

Le week-end de Thanksgiving donne chaque année un avant-goût de la consommation pendant la saison des fêtes. Les distributeurs américains réalisent environ 30% de leurs ventes annuelles et près de 40% de leurs bénéfices au cours de ces six semaines.

Les produits les plus recherchés cette année ont été les vêtements de qualité, les téléviseurs et les jouets, devant les jeux vidéo, l'ameublement et les bijoux, selon l'enquête effectuée par la NRF auprès de 4631 consommateurs.