Cent jihadistes tués à Kobané en trois jours

Dans les combats dans la ville syrienne de Kobané au moins cent membres de l'EI ont été tués ces trois derniers jours, selon une ONG.
07 août 2015, 14:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa04466064 An explosion after an apparent US-led coalition airstrike on Kobane, Syria, as seen from the Turkish side of the border, near Suruc district, Sanliurfa, Turkey, 27 October 2014.  Kurdish rebels have regained a strategic hill in the town of Kobane in northern Syria from the Islamic State after heavy airstrikes by the US-led coalition against the militant group, the Kurdish Rudaw news agency have reported. The United States and Arab allies have intensified their aerial campaign against the Islamic State in Kobane after the radical group gained ground around the mostly Kurdish town in recent days.  EPA/ERDEM SAHIN

Au moins cent jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont été tués ces trois derniers jours dans des combats avec les forces kurdes dans la ville syrienne de Kobané et ses environs, a affirmé samedi une ONG.

Depuis le début le 16 septembre de la vaste offensive de l'EI dans la région de Kobané, 576 jihadistes ont péri dans les affrontements, 361 membres des Unités de protection du peuple (YPG, principale milice kurde syrienne) et de leurs alliés, et 21 civils, soit au total 958 personnes, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

"Durant ces trois derniers jours sont morts au moins cent membres de l'EI et de la police religieuse venus d'Alep et Raqa (nord) pour participer aux combats (...) à Kobané et les régions environnantes", a détaillé cette ONG.

Par ailleurs, vendredi, quinze Kurdes des YPG ont été tués dans les affrontements, tandis que onze jihadistes ont péri dans des frappes de la coalition à Kobané et Raqa.