Cinq corps de bébés morts retrouvés dans une maison en Gironde

Dans le sud-ouest de la France, la police a découvert les dépouilles de cinq bébés. La mère a été hospitalisée pour subir des examens et le père a été placé en garde à vue.
07 août 2015, 15:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
216969995

Les corps de cinq bébés morts ont été retrouvés jeudi dans une maison en Gironde, au sud-ouest de la France, a indiqué une source proche du dossier. Il semble qu'il s'agisse de la plus grave affaire d'infanticide survenue dans ce pays en cinq ans.

Un premier corps de nouveau-né avait été retrouvé jeudi matin vers 7h30 par son père, âgé de 40 ans, à l'intérieur d'un sac isotherme, dans la maison familiale, avait indiqué une source proche de l'enquête. Les gendarmes ont ensuite "découvert au cours des perquisitions quatre autres corps de bébés", dans un congélateur.

Une autopsie des corps doit être pratiquée vendredi.

La mère, âgée de 35 ans, qui a "vraisemblablement accouché seule à son domicile", a été hospitalisée à Bordeaux, pour subir "des examens gynécologiques et psychiatriques". Elle "ne semble pas à ce stade avoir eu d'antécédents de troubles psychologiques", avait-on précisé de même source.

Le père a été placé en garde à vue, a-t-on précisé en fin de soirée de source proche du dossier. Le couple a deux filles âgées de 13 et 15 ans et travaillait, selon de premiers éléments d'enquête, dans le milieu agricole, menant, apparemment, une vie normale.

L'infanticide le plus grave survenu en France remonte à 2010, avec la mort de huit bébés tués par leur mère à Villers-au-Tertre, dans le Nord.