Colombie: il force sa fille de 11 ans de transporter 104 capsules de cocaïne

Un Colombien, suspecté d'avoir fait avaler 104 capsules de cocaïne à sa fille de 11 ans a été arrêté vendredi près de Cali en Colombie. Il était recherché pour tentative d'homicide et trafic de drogue.
07 août 2015, 14:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Un père colombien a voulu faire transporter 104 capsules de cocaïne par sa fille de 11 ans.

Un père de famille colombien, soupçonné d'avoir fait avaler à sa fillette de onze ans quelque 104 capsules de cocaïne, a été arrêté vendredi près de Cali, a-t-on appris de source judiciaire. En fuite depuis une semaine, il était recherché pour tentative d'homicide et trafic de drogue.

Il a été interpellé dans une maison de campagne de la municipalité de Santander de Quilichao, à 30 kilomètres de Cali, sa ville de résidence, a précisé le parquet.

Une récompense de 20 millions de pesos (environ 8950 francs), plus de trente fois le salaire minimum mensuel en Colombie, avait été proposée par les autorités pour sa capture, à la suite de cette affaire qui a suscité une vive émotion dans le pays.

Courrier humain

Le week-end dernier, la mineure s'était plaint de douleurs en rentrant au domicile de sa mère, après un séjour chez son père, ce qui avait conduit à son hospitalisation en urgence. Les médecins avaient découvert qu'elle avait ingéré 500 à 600 grammes de cocaïne.

Selon les autorités, la mineure devait servir de "courrier humain" ou de "mule" pour le transport de la drogue vers l'Europe, probablement en Espagne.

La Colombie est l'un des principaux producteurs de cocaïne, avec le Pérou. Elle a produit en 2013 quelque 290 tonnes de cette drogue selon l'office des Nations unies de lutte contre la drogue.