Colombie: saisie de plus d'une tonne de cocaïne attribuée aux FARC

Les autorités colombiennes ont mis la main sur plus d'une tonne de cocaïne dans une zone marécageuse du sud du pays. La drogue a été attribuée à la guérilla communiste des FARC.
07 août 2015, 14:32
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La saisie est estimée à 29,3 millions de francs.

Plus d'une tonne de cocaïne, attribuée à la guérilla communiste des FARC, a été saisie au sud de la Colombie par les militaires près de l'Équateur, ont annoncé dimanche les autorités colombiennes. La drogue était cachée dans une zone marécageuse à l'embouchure du fleuve Mira.

"La cache appartient à une unité mobile des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC)" indique le communiqué des forces navales du Pacifique.

Les 1123 kg de chlorhydrate de cocaïne étaient répartis dans 1168 paquets cachés à l'intérieur de soixante sacs de fibres végétales noires, atteint sur le marché noir international une valeur estimée à 30 millions de dollars (29,3 millions de francs), précise le communiqué.

La marine colombienne a saisi en une année, dans la région du Pacifique, plus de trente tonnes de cocaïne, selon la même source.

Avec le Pérou, la Colombie est l'un des principaux producteurs de cocaïne au monde et en a produit environ 290 tonnes en 2013, selon l'agence des Nations unies pour la lutte contre la drogue et le crime organisé.