Corée du Nord: Kim Jong-un n'ira pas en Iran au sommet des non-alignés

Kim Jong-un ne se rendra pas en Iran pour le sommet des non-alignés les 30 et 31 août.
06 août 2015, 10:52
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
coree

Kim Jong-un ne se rendra pas en Iran pour le sommet des non-alignés les 30 et 31 août, rapporte aujourd'hui l'agence officielle de presse de la Corée du Nord, KCNA. 

Cette annonce coupe court aux rumeurs sur un éventuel déplacement à Téhéran du nouveau dirigeant nord-coréen.
 
La Corée du Nord sera représentée par Kim Yong-nam, son chef de l'Etat, une fonction dépourvue de toute substance dans le régime dynastique au pouvoir à Pyongyang.
 
"Kim Yong-nam, président du présidium de l'Assemblée populaire suprême de la RPDC, assistera au 16e sommet du mouvement des non-alignés qui se déroulera à Téhéran et il effectuera une visite officielle amicale en République islamique d'Iran à l'invitation du président Mahmoud Ahmadinejad", rapporte KCNA.
 
La RPDC (République populaire démocratique de Corée) est le nom officiel de la Corée du Nord.
 
Kim Jong-un a effectué plusieurs apparitions publiques depuis qu'il a succédé en décembre 2011 à son défunt père, Kim Jong-il, qui renvoyait à l'étranger l'image d'un dirigeant énigmatique. Kim Jong-un semble en outre vouloir introduire des réformes agraires et économiques en Corée du Nord, pays pauvre et isolé.
 
Ces deux facteurs ont alimenté la rumeur selon laquelle il pourrait effectuer son premier déplacement à l'étranger en tant que dirigeant de son pays à l'occasion du sommet du mouvement des non-alignés, car la Corée du Nord entretient des liens étroits avec l'Iran.
 
Les deux pays sont soupçonnés de collaborer notamment dans le domaine nucléaire alors que leurs programmes respectifs en la matière leur valent des sanctions internationales.