Corée du Nord: un pasteur canadien en mission humanitaire est porté disparu

Alors que les chrétiens ne sont pas du tout en odeur de sainteté en Corée du Nord, un pasteur canadien qui s'était rendu dans le pays en mission humanitaire est porté disparu.
07 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le pasteur s'occupait notamment d'un orphelinat. Il n'a plus donné de nouvelles depuis le 31 janvier (illustration).

Un pasteur protestant canadien n'est pas rentré de Corée du Nord où il effectuait une mission humanitaire, a fait savoir lundi son église à Toronto. Les autorités canadiennes s'emploient à le localiser.

Le révérend Hyeon Soo Lim, âgé de 60 ans, a effectué de nombreux séjours en Corée du Nord où il s'occupe d'un orphelinat, d'une crèche et d'une maison de retraite dans la région de Rajin, a dit Lisa Pak, porte-parole de l'Eglise presbytérienne coréenne, dans la banlieue de Toronto.

Les autorités nord-coréennes et chinoises ont pris des mesures répressives à l'encontre des organisations chrétiennes au cours des douze derniers mois. Plusieurs chrétiens américains ont ainsi été placés en détention par la Corée du Nord.

Selon Lisa Pak, Hyeon Soo Lim n'a plus donné de nouvelles depuis le 31 janvier, mais son église ne s'est pas inquiétée sur le moment car il a l'habitude de voyager et connaît bien la Corée du Nord.

Elle a aussi pensé qu'il avait été placé en quarantaine par les autorités nord-coréennes, qui craignent des visiteurs étrangers susceptibles d'être porteurs du virus Ebola. Mais à l'expiration du délai de quarantaine, le pasteur n'a pas donné de nouvelles.