Découverte archéologique sur la Bethléem biblique

Des archéologues ont découvert un petit sceau en argile sur lequel figurait le nom «Bethléem». Cet objet pourrait constituer la preuve de l'existence de cette localité à l'époque biblique, a indiqué ce mercredi l'Autorité israélienne des Antiquités.
06 août 2015, 09:37
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La cité de Bethléem est mentionnée pour la première fois dans la Genèse, le premier livre de la Bible. C'est aussi le lieu de naissance de Jésus (ici la Basilique de la Nativité).

«Ce premier objet ancien qui constitue la preuve tangible de  l'existence de la cité de Bethlehem, qui est mentionnée dans la  Bible, a été découvert récemment à Jérusalem», a précisé l'Autorité  dans un communiqué.

L'objet, une pièce en argile, était utilisé pour apposer un sceau  sur les documents ou d'autres objets. Il a été mis au jour durant  des travaux d'excavation sur le site dit de la Cité de David situé  en contrebas des murailles de la vieille ville de Jérusalem.

Sur le sceau, qui mesure environ 1,5 centimètre, le nom de  Bethléem est inscrit en ancien Hébreu.

Première

«C'est la première fois que le nom de la cité apparaît en dehors  de la Bible dans une inscription datant du premier Temple Juif ce  qui prouve que Bethléem était bien une localité du royaume de Juda,  voire d'une période antérieure», a affirmé Elik Shukron, directeur  des fouilles de l'Autorité.

Selon lui, ce sceau fait partie de documents fiscaux de Bethléem  envoyés au roi de Jérusalem, dans le cadre d'un système de taxation  utilisé dans ce royaume au huitième et septième siècle avant notre  ère.

Bethléem est mentionnée pour la première fois dans la Genèse, le  premier livre de la Bible, comme le site où est enterrée Rachel,  l'épouse du patriarche Jacob. Selon le Nouveau Testament, la cité de  Bethlehem, située en Cisjordanie au sud de Jérusalem, est également  le lieu de naissance de Jésus.