Démission du secrétaire américain à la Défense

Chuck Hagel, le secrétaire de la Défense américain, a démissionné de ses fonctions. Son successeur n'a pas encore été désigné.
07 août 2015, 14:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Secretary of Defense Chuck Hagel addresses the media at the Airman's Event during his visit to Minot Air Force Base, N.D., Friday, Nov. 14, 2014. The Pentagon will spend an additional $10 billion to correct deep problems of neglect and mismanagement within the nation's nuclear forces, Hagel declared Friday, pledging firm action to support the men and women who handle the world's most powerful and deadly weapons.  (AP Photo/Kevin Cederstrom)

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a présenté sa démission et Barack Obama l'a acceptée, indique un haut responsable du Pentagone, lundi. Chuck Hagel était le seul membre républicain du gouvernement.

Chuck Hagel, qui n'est jamais parvenu à améliorer ses relations avec le Congrès depuis une audience de confirmation tendue avec les parlementaires en 2013, a présenté sa lettre de démission après de longues discussions menées avec le président américain depuis le mois d'octobre, a ajouté le responsable.

"Un successeur va être désigné dans un bref délai et le secrétaire Hagel demeurera secrétaire à la Défense jusqu'à ce que son remplaçant soit approuvé par le Sénat", a précisé un responsable de l'administration Obama.

Parmi les candidats au poste figurent Michele Flournoy et Ashton Carter, qui ont tous deux occupé les fonctions de secrétaire adjoint à la Défense. Jack Reed, sénateur démocrate du Rhode Island, est également présenté comme un candidat potentiel.