Réservé aux abonnés

Dernier Angelus prononcé dans un climat de polémique

07 août 2015, 11:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6837053.jpg

Prononçant son ultime prière de l'Angelus avant sa démission historique, le pape Benoît XVI, très ému, a déclaré hier que Dieu lui avait demandé de " se dédier à la prière et la méditation ". Ce qui ne signifie pas " abandonner l'Eglise ", a ajouté le Souverain pontife. Fait exceptionnel, le pape a évoqué sa propre personne et "ce moment de sa vie" avant l'Angélus, devant une foule de 100 000 personnes rassemblées place Saint-Pierre.

Le pape s'est exprimé dans un climat alourdi par des allégations de scandales sexuels publiées dans la presse italienne, qui a évoqué "un lobby gay" au Vatican...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an