Des centaines de koalas affamés ont été abattus par les autorités australiennes

Près de 700 koalas ont été abattus dans le sud-est de l'Australie, car les marsupiaux y étaient trop nombreux et mouraient de faim.
07 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Un koala.

Les autorités australiennes ont abattu près de 700 koalas en 2013 et 2014 dans le sud-est du pays. Les marsupiaux y étaient trop nombreux et mouraient de faim. Les défenseurs des koalas accusent les autorités d'avoir laissé la situation dégénérer.

Les koalas ont été euthanasiés dans la région de Cape Otway, a expliqué mercredi Lisa Neville, ministre de l'Environnement de l'Etat de Victoria. "L'opération était indispensable pour éviter des souffrances aux koalas qui ne trouvaient pas de quoi se nourrir", a-t-elle plaidé.

Au total, 686 koalas ont été euthanasiés. La ministre a indiqué qu'elle s'était entourée d'experts pour améliorer la gestion des populations. Mais elle n'a pas exclu une nouvelle campagne d'abattage.

"L'expérience montre que le déplacement des koalas ne fonctionne pas et peut au contraire provoquer des souffrances plus grandes", a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision australienne ABC.

Avant l'intervention des autorités, les animaux mouraient à petit feu. Leurs cadavres jonchaient la côte au point que l'endroit "sentait la mort", a témoigné le gérant d'un camping de la zone, Frank Fotinas.

Mauvaise gestion

L'affaire de Cape Otway n'en demeure pas moins exceptionnelle: la population de ces petits marsupiaux, classés comme vulnérables par le gouvernement, est en effet en forte diminution en raison de la perte de leur habitat, de maladies, d'attaques de chiens et d'incendies de forêts.