Des ornithologues déguisés en oiseaux pour faire revenir les grues

Déguisés en grues, des ornithologues britanniques ont nourri à la main 93 poussins dans le Somerset, au sud-ouest de l'Angleterre. Le procédé a permis de sauver l'espèce en doublant la population de grues dans le pays.
08 nov. 2016, 21:29
/ Màj. le 08 nov. 2016 à 21:30
Vêtus d'une sorte de tenue d'apiculteur grise et armés d'un bâton se terminant en bec de grue, les chercheurs ont nourri à la main 93 poussins.

Des ornithologues britanniques se sont déguisés en grues pour contribuer au retour de ces grands oiseaux graciles au Royaume-Uni. Ils y ont été tellement chassés dans le passé qu'ils ont failli disparaître.

Vêtus d'une sorte de tenue d'apiculteur grise et armés d'un bâton se terminant en bec de grue, les chercheurs de la Royal Society for the Protection of Birds (RSPB) ont nourri à la main 93 poussins dans le Somerset, au sud-ouest de l'Angleterre, pour faire plus que doubler la population de grues dans le pays.

"C'est une technique incroyablement utile. Elle vous permet d'agir comme un parent de substitution", explique Damon Bridge, un des ornithologues du "Great Crane Project".

Selon le scientifique, le procédé a permis d'éviter que les jeunes grues développent une dépendance envers les hommes avant d'être relâchées dans la nature. Croyant être nourries par d'authentiques grues, les petits ont dès lors pu survivre et commencer eux-mêmes à se reproduire.

Résultat, la population des grues au Royaume-Uni atteint désormais 160 unités. "C'est un rêve devenue réalité, les grues sont en train de devenir une vraie réussite pour la préservation des espèces au Royaume-Uni", se félicite Rebecca Lee de l'association "Wildfowl and Wetlands Trust" qui s'occupe de la protection des zones humides, un havre pour les grues britanniques.