Réservé aux abonnés

Des studios mobiles pour les sans-logis

07 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

A Genève, le premier hameau de studios mobiles de l'association Carrefour-Rue voit le jour sur un terrain de l'Etat, à Chêne-Bougeries. Les treize conteneurs colorés qui le constituent permettront à une vingtaine de personnes sans domicile fixe d'avoir un toit et une vie sociale. Six éléments ont été installés mardi, les sept autres arriveront d'Italie la semaine prochaine. Baptisé "Eureka", le hameau comptera neuf studios simples de 14 m2, pouvant accueillir deux personnes, et un studio familial créé à partir de deux éléments. ATS

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois