Réservé aux abonnés

Désastre à Alep

24 juil. 2016, 23:35
/ Màj. le 25 juil. 2016 à 00:01

Des bombardements aériens ont touché quatre hôpitaux de campagne et une banque de sang à Alep, dans le nord de la Syrie. Ces frappes viennent aggraver encore la situation humanitaire pour les habitants des quartiers rebelles de la ville, assiégés depuis le 17 juillet par les forces du régime.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un nouveau-né a été tué dans l’un de ces hôpitaux, a indiqué l’Association des médecins indépendants (IDA), qui soutient des centres médicaux dans la ville. C’était la deuxième frappe visant l’établissement en neuf heures, selon l’IDA.

«L’hôpital est sérieusement endommagé...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois