Devenez de vrais apprentis sorciers dans la version polonaise de Poudlard

Aspirants magiciens et fans d'Harry Potter, à vos baguettes. Un château polonais organise des jeux de rôles géants sur le thème de l'école de magie de Poudlard. Au programme, trois jours de cours et d'activités au plus proche des romans de J.K Rowling.
07 août 2015, 14:31
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Envie de se prendre pour Harry, Ron ou Hermione trois jours durant? C'est désormais possible, en Pologne.

A tous ceux qui attendent leur lettre de Poudlard depuis l'âge de 11 ans, ceci est peut-être votre chance. En vous rendant au château de Czocha, en Pologne, vous pourrez vivre trois jours durant tels des apprentis sorciers, au plus proche de l'univers crééé par l'Anglaise J.K Rowling.

Pour participer à ce jeu de rôle géant, appelé "Czocha, College of Wizardry", deux conditions sont nécessaires: être majeur et s'acquitter d'un émolument d'environ 330 francs. Pour cette somme, l'étudiant est nourri, logé et reçoit des livres de cours, ses robes de sorcier et une cravate aux couleurs de sa "maison". Car comme dans les romans de J.K. Rowling, tous les participants sont triés au début de l'aventure dans des maisons différentes: ici Durentius, Faust, Libussa, Molin, ou Sendivogius. A chaque maison sont associés un blason, des valeurs et une histoire.

Auror ou guérisseur?

Les étudiants doivent aussi choisir parmi cinq formations spécifiques: auror (comprenez spécialiste des forces du Mal), briseur de sorts, guérisseur, magizoologiste (soigneur d'animaux magiques) ou "langue-de-plomb" (chercheur dans des domaines obscures). L'ensemble des règles, des horaires de cours ainsi que toutes les informations nécessaires à l'élaboration d'un personnages sont disponibles ici.

Cela faisait plusieurs années que l'association polonaise Liveform rêvait d'organiser un tel événement, rapporte The Telegraph. Mais elle ne s'attendait pas à un tel succès. "En deux jours, toutes les places ont été réservées", raconte Claus Raasted de l'association danoise Rollespilsfabrikken, venue en renfort. "Nous ne pouvons pas recréer les effets spéciaux des films mais nous pouvons recréer l'atmosphère visuelle", soutiennent les organisateurs, lucides.

190 personnes venues de 11 pays ont participé à la première édition en novembre. Le prochain "semestre" est prévu du 16 au 19 avril.