Dix mille migrants sont entrés en Macédoine en 24 heures

Entre samedi soir et dimanche soir, quelque 10'000 migrants sont arrivés en Macédoine. Lundi matin, le flux s'est calmé.
19 oct. 2015, 12:10
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les migrants transitent par Gevgelija, à la frontière entre la Macédoine et la Grèce.

Dix mille migrants sont entrés en Macédoine en 24 heures, entre samedi soir et dimanche à 18 heures, a annoncé lundi la police macédonienne à Skopje. Ce chiffre correspond à ceux diffusés par la Croix-Rouge locale et des ONG.

"Depuis samedi soir jusqu'à dimanche à 18 heures, 10'000 migrants ont été enregistrés en Macédoine et le flux n'a pas diminué jusqu'à minuit", a déclaré un responsable de la police à l'AFP.

Jasmin Redzepi, responsable de l'ONG Legis, dont les volontaires se trouvent à Gevgelija, à la frontière entre la Macédoine et la Grèce, a déclaré que "le nombre des migrants qui sont entrés (depuis samedi soir en Macédoine) était supérieur" à ce chiffre étant donné que les entrées se sont poursuivies à un rythme soutenu tard dans la soirée de dimanche.

Lundi matin, toutefois, la situation était calme à Gevgelija et le nombre de migrants cherchant à entrer en Macédoine a sérieusement diminué.

Ce chiffre ne dépasse toutefois pas le record de 12'000 entrées en 24 heures enregistré début septembre. Au cours des dernières semaines, le nombre de migrants en route pour l'Europe occidentale entrant dans le pays s'élevait à entre 3000 et 5000.

Cette nouvelle importante vague de réfugiés sur la route des Balkans risque de provoquer une saturation plus au nord à la frontière entre la Serbie et la Croatie et au nord-ouest entre la Croatie et la Slovénie.

Entrées au ralenti en Slovénie

Les entrées de migrants en territoire croate se font au ralenti depuis que la Slovénie, devenue le nouveau pays de transit des migrants arrivant de Serbie et de Croatie après la fermeture, vendredi soir, par la Hongrie de sa frontière avec la Croatie, a fait savoir qu'elle limiterait l'entrée de son territoire à 2500 migrants par jour.

Un millier de migrants attendaient lundi matin de pouvoir franchir la frontière entre la Croatie et la Slovénie après avoir été empêchés durant la nuit d'entrer sur le territoire slovène par les autorités du pays qui craignent d'être débordées, a-t-on appris de source policière.

A la frontière serbo-croate, plusieurs centaines de migrants attendaient d'entrer en Croatie dans une atmosphère rendue plus lourde par le froid et la pluie.