Ebola: des virologues russes ont été envoyés en Guinée

Une équipe russe, composée de virologues, d'épidémiologistes et de bactériologues est arrivée vendredi en Guinée, l'un des foyers de l'épidémie d'Ebola, avec un laboratoire mobile ultra-moderne. Elle pourrait rester jusqu'à 5 mois sur place.
07 août 2015, 14:07
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
L'épidémie est partie de Guinée. Les spécialistes russes vont tenter de l'enrayer.

Des virologues russes sont arrivés vendredi matin en Guinée avec un laboratoire mobile pour apporter de l'aide dans la lutte contre l'épidémie de fièvre hémorragique d'Ebola, ont rapporté les agences russes. L'équipe pourrait passer "jusqu'à cinq mois" sur place.

Les spécialistes sont arrivés à Conakry à bord d'un avion du ministère russe des Situations d'urgence. L'équipe comprend également des épidémiologistes et des bactériologues, a précisé le chef de l'équipe russe, Valentine Safronov, cité par l'agence Interfax.

Le laboratoire mobile équipé des installations "les plus modernes" permet d'effectuer des centaines d'analyses de sang par jour, a précisé pour sa part le chef de l'équipe russe, M. Safronov, cité par l'agence Interfax.

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a fait 1350 morts depuis le début de l'année,. D'abord en Guinée, d'où elle est partie, puis au Libéria, en Sierra Leone, et dans une moindre mesure au Nigeria.

Le virus Ebola se manifeste notamment par des hémorragies, des vomissements et des diarrhées. Son taux de mortalité peut aller de 25 à 90% et il n'existe pas de vaccin homologué. Le virus se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques ou les tissus de personnes ou d'animaux infectés.