Effondrement d'un centre commercial en Afrique du sud

Une trentaine d'ouvriers restent introuvables mercredi, après l'effondrement d'un centre commercial près de Durban, en Afrique du Sud.
07 août 2015, 12:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
L'accident a été provoqué par l'effondrement d'une dalle de toit.

Les sauveteurs de la police sud-africaine tentaient mercredi de retrouver une trentaine d'ouvriers portés disparus après l'effondrement d'un centre commercial en construction près de Durban. Ce chiffre a été revu à la baisse par les secouristes.

Le chiffre d'une cinquantaine de disparus avait été évoqué précédemment. Une personne a été tuée et 29 autres blessées grièvement dans l'accident sur ce chantier que la municipalité locale avait tenté d'arrêter pour raisons de sécurité, ont indiqué la police et des secours révisant légèrement à la hausse le nombre de blessés.

"Deux sont dans un état critique, et tous les autres grièvement blessés", a précisé Chris Botha, le coordonnateur qui a suivi les opérations de secours durant toute la nuit avant de passer la main à des policiers équipés de six chiens spécialisés dans la recherche des personnes. "Le nombre de personnes manquantes est de 30. On ne sait pas exactement combien de personnes sont encore prisonnières des décombres".

Fin de journée

"Nous ne savons pas combien de personnes nous cherchons, mais nous continuons à chercher", a indiqué Thulani Zwane, porte-parole de la police nationale qui tente de savoir auprès des sous-traitants et propriétaires du chantier "combien de personnes manquent réellement à l'appel".

"Ils ont beaucoup de mal à le dire, car (l'accident a eu lieu) à l'heure de fin de chantier et ils ne savent pas combien de personnes étaient parties ou ont pu partir", a indiqué M. Botha.

Le chiffre d'une cinquantaine d'ouvriers peut-être prisonniers des décombres avait été avancé juste après l'accident, provoqué par l'effondrement d'une dalle de toit.