Réservé aux abonnés

Erdogan accuse l’Europe d’encourager le terrorisme

06 nov. 2016, 23:31
/ Màj. le 07 nov. 2016 à 00:01
Turkey's President Recep Tayyip Erdogan addresses a meeting at his palace in Ankara, Turkey, Thursday, Nov. 3, 2016. Erdogan has harshly criticized Germany, accusing it of supporting terrorism and slamming comments suggesting Berlin may not extradite suspects wanted by Turkey if it considers the case is politically motivated. (Murat Cetinmuhurdar/Pool photo via AP) Turkey Germany

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé hier l’Europe d’encourager le terrorisme en soutenant le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Il a ajouté qu’il se moquait d’être traité de dictateur, après l’arrestation vendredi de dirigeants du principal parti pro-kurde.

Le Parti démocratique des peuples (HDP), troisième formation du pays, a lui annoncé un boycott partiel du parlement pour protester contre le placement en détention de ses deux coprésidents et de plusieurs autres de ses députés.

Manifestation en Suisse

Ces arrestations ont suscité de vives réactions des Occidentaux, Européen...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an