Espace: la Chine réussit seule à poser un petit robot sur Mars

La conquête spatiale doit compter avec un nouvel acteur ambitieux. La Chine a réussi pour sa première tentative indépendante à poser un robot sur Mars.
15 mai 2021, 10:12
/ Màj. le 15 mai 2021 à 10:12
La sonde s'est posée sans encombres à l'endroit prévu.

La Chine a réussi samedi à poser avec succès à la surface de Mars son petit robot téléguidé «Zhurong». Cela constitue une première pour le pays asiatique, a indiqué la télévision publique CCTV.

La Chine avait déjà essayé d’expédier une sonde vers Mars en 2011 lors d’une mission commune avec la Russie. Mais la tentative avait capoté et Pékin avait ensuite décidé de poursuivre l’aventure seul.

Les Chinois ont ainsi lancé fin juillet 2020 depuis la Terre leur mission inhabitée «Tianwen-1», du nom de la sonde envoyée dans l’espace. Celle-ci est composée de trois éléments: un orbiteur (qui tourne autour de l’astre), un atterrisseur (qui s’est posé sur Mars) et à bord un robot téléguidé, «Zhurong».

 

«L’atterrisseur Tianwen-1 s’est posé avec succès dans la zone prédéfinie» sur Mars avec le robot «Zhurong», a indiqué CCTV, précisant qu’un «signal» avait été reçu sur Terre. L’atterrissage a eu lieu dans une zone de la planète rouge nommée «Utopia Planitia», une vaste plaine située dans l’hémisphère nord de Mars.

Il s’agit pour les Chinois de leur première tentative indépendante. Et, ambitieux, ils espèrent faire tout ce que les Américains ont réalisé, eux, en plusieurs missions martiennes depuis les années 1960.

En février, la Chine avait déjà réussi à placer la sonde «Tianwen-1» en orbite martienne et à prendre des clichés de la planète rouge. Tôt samedi, elle est cette fois parvenue à poser un atterrisseur sur Mars, qui permettra ensuite au robot téléguidé «Zhurong» de sortir.

Réaliser ces trois opérations lors d’une mission inaugurale vers Mars constitue une première mondiale.