Etat islamique: centaines de manifestants anti-raids à Londres

Une manifestation réunissant des centaines de personnes défile à Londres malgré la pluie pour protester contre les frappes aériennes de la coalition contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie.
07 août 2015, 14:17
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Plusieurs centaines de manifestants ont protesté sous la pluie samedi à Londres contre les frappes aériennes britanniques en Irak lors d'un défilé.

Plusieurs centaines de manifestants ont protesté sous la pluie samedi à Londres contre les frappes aériennes britanniques en Irak lors d'un défilé. La manifestation devait se terminer devant la résidence officielle du premier ministre David Cameron.

Au lendemain de la publication d'une vidéo montrant l'exécution d'un deuxième otage britannique par les jihadistes du groupe Etat Islamique (EI), le cortège est parti du centre de la capitale pour se diriger vers Downing Street derrière des banderoles disant "non à Irak 3" et demandant d'arrêter de "bombarder l'Irak".

"Se faire décapiter ou être tué par un drone ne fait aucune différence. C'est juste de la folie", a dit Francis O'Neill, 36 ans, venu d'Oxford. Selon lui, la Grande-Bretagne fait preuve de "la même barbarie" que l'EI.

Renforcement des jihadistes

"Ces frappes ne font qu'empirer la situation. C'est dingue de penser qu'on dépense des millions à détruire des armes que nous avons nous-mêmes fournies à l'armée irakienne", a déclaré à l'AFP un autre manifestant, Carl Blackland, 55 ans.

"C'est complètement immoral. Ce pays a contribué à la naissance de cette guerre et ces frappes ne font que renforcer les jihadistes", a renchéri Riad Ibrahim, 28 ans.

Le 26 septembre, le parlement britannique a adopté à une très large majorité une motion du gouvernement autorisant le recours aux frappes aériennes en Irak contre l'EI. Depuis, les chasseurs-bombardiers Tornado de la Royal Air Force ont mené plusieurs raids contre les positions de ce groupe.